Suite à l’article de Midi Libre relatant l’âpreté des débats en Conseil Communautaire de Petite Camargue lors de sa séance du 11 juin, au sujet de la construction de l’école intercommunale de musique à Vauvert, Jean-Claude Nougaret s’est fait l’écho et l’interprète de parents d’élèves et d’usagers de l’école intercommunale de Petite Camargue dans le mail ci dessous reproduit:

« Quelques questions que je me pose en tant qu’élève, concernant l’école intercommunale de musique de petite camargue. Après discussion avec plusieurs parents, je m’aperçois que l’on est nombreux à se les poser et du coup à s’inquiéter ! Je les regroupe et les résume  :

  • Deux écoles Pailleron vieilles et déclarées dangereuses par l’éducation nationale depuis de longues années peuvent elle accueillir 600 élèves en toute sécurité ? Et en cas de problème, quel responsables ;
  • En cas (comme parfois évoqué) de changement d’agglo, j’imagine déjà la galère pour tous ces enfants et adultes pratiquants et leurs questions:ou aller pratiquer la musique ? Dans quelles conditions ? Etc…
  • Après lecture de l’article paru il y a peu dans Midi Libre qui expose mais n’explique rien, difficile de cerner le ou les problèmes qui ont stoppé le projet : problème de places de stationnement ? Seulement ça ? Problèmes d’égo politiques ? On s’en doute . Autres ?
  • Il y en a d’autres, mais liées à des réponses à ces premières

Rancoeurs et rancunes d’après élections ont été évoquées.Il serait regrettable de régler ses petits problèmes sur le dos de 600 enfants !!!

Depuis plus de dix qu’on nous la promet cette école , alors que l’on a le terrain, les financements principaux, les plans voilà qu’une élection viendrait tout relancer ? On ne veut pas y croire, on connait votre sens des responsabilités et vous ne voudrez pas fâcher 600 familles. On attend donc vos conclusions et les accords que vous aurez négociés pour la rentrée.

En attendant nous allons nous regrouper dans une « Association des Parents d’élèves et usagers de l ‘école intercommunale de musique de petite camargue » qui dès la rentrée pourra étudier les actions éventuelles à mener pour faire aboutir rapidement le projet en cours.Elle sera maintenue ensuite pour plus de communications entre toutes les parties prenantes au sein de l’école et favoriser toutes actions mettant en valeur le travail des enfants.

Je vous remercie pour votre regard sur ce message, et en attendant des réponses à nos questions je vous souhaite de passer un bel été.

Cordialement

 

Jean Claude Nougaret